PostHeaderIcon A propos de la liberté d’expression

Plus faciles à manipuler

Je considère un mauvais mot comme moins dangereux que l’argumentaire policé des psys qui envahissent les médias, en nous expliquant, sur une radio, que tromper son conjoint est une chose souhaitable ; sur une chaîne de télévision, qu’il est grand temps que les petites filles jouent avec des camions de pompier et que les petits garçons bichonnent leurs poupées s’ils veulent adopter un comportement normal…

Voilà les véritables agressions : l’uniformisation universelle, relayée par des médias aux ordres.

Voilà le plan en cours : la création de milliards de soldats n’ayant qu’un visage, qu’une pensée, et tellement plus faciles à manipuler.

Par Thierry
mars 2014

Les commentaires sont fermés.