PostHeaderIcon La liberté individuelle menacée

Ne risque-t-on pas d’attenter de façon grave aux libertés individuelles de chacun ?

ne risque-t-on pas de transformer la France en un formidable réseau de surveillance et d'attenter de façon grave aux libertés individuelles de chacun

Plusieurs associations de défense des libertés, comme la ligue des droits de l’Homme ou Amnesty International, se sont érigées à juste titre contre le projet de loi relatif au renseignement.

Ce projet, qui doit moderniser les moyens des services de renseignement, permettrait de récupérer les données numériques contenues dans l’ordinateur de tout Français qui pourrait nuire « aux intérêts scientifiques ou économiques essentiels ».

On imagine déjà les dérives.

Si demain une association remet en cause la légitimité d’une vaccination de masse, on pourrait contrôler ses responsables au nom des intérêts économiques du laboratoire qui fabrique ces vaccins, lorsque ses dirigeants sont proches du pouvoir, notamment.

Un journaliste lanceur d’alerte sur les dangers potentiels de tel ou tel médicament pourrait lui aussi être pris pour cible.

Une association religieuse pourrait être inquiétée si ses membres ne respectent pas la sacro-sainte laïcité dans la sphère publique.

Un simple « écrivain au courrier des lecteurs » pourrait être « suivi » s’il s’avérait qu’il remette trop souvent en cause l’ordre établi…

Sous prétexte de protéger chaque français contre le terrorisme ou les prédateurs sexuels, ne risque-t-on pas de transformer la France en un formidable réseau de surveillance et d’attenter de façon grave aux libertés individuelles de chacun ?

Les commentaires sont fermés.