PostHeaderIcon Méthode d’apprentissage de la lecture

La méthode mixte d’apprentissage de la lecture

Ceux qui pensent que la méthode mixte d’apprentissage de la lecture n’a rien à voir avec la méthode globale et qu’elle ne fait pas autant de dégâts se trompent !

La méthode mixte pratiquée dans la quasi totalité des écoles est une méthode semi-globale.

Les enfants commencent à reconnaître, c’est à dire à « photographier » quelques mots globalement, ensuite à partir de ces mots, on sort des syllabes puis des lettres ou des sons à partir desquels, on compose d’autres mots mais en introduisant toujours de nouveaux mots à « photographier » pour faire le même travail de décomposition et de reconstruction de syllabes et de mots.

Certains enfants de milieux favorisés où on lit et où l’enfant a la possibilité d’acquérir un vocabulaire suffisant comprennent plus ou moins vite cette double démarche et finissent par savoir lire.

Pour d’autres, cette méthode semi globale est trop compliquée dans la mesure où ils doivent d’abord reconnaître des mots globalement, mots décomposés en syllabes à partir desquels on sort des sons pour faire de nouvelles syllabes et de nouveaux mots !

Comme c’est compliqué, ils essaient de « photographier » TOUS les mots au lieu de les déchiffrer en reconnaissant chaque syllabe du mot, c’est ainsi qu’ils remplacent un mot par un autre !

Pour ces enfants, la méthode semi globale est aussi catastrophique que la méthode globale et elle devrait être abandonnée au profit de la méthode syllabique !

Marie Claire
février 2014

Les commentaires sont fermés.